Traitement microrayure à Marseille : les propositions d’Elitewash

Le traitement micro rayure Marseille se fait selon plusieurs techniques. Le garage vous propose les étapes rassurantes de l’intervention afin de justifier votre choix. Pour avoir la certitude d’un bon résultat, les professionnels font une étude de la surface endommagée avant de prendre les décisions d’intervention.

Un examen préalable à l’intervention

Contrairement à certains mécaniciens qui procèdent au traitement en choisissant les produits qui sont à leur portée, le garage Elitewash n’effectue pas une intervention hâtive. Le personnel commence par étudier la nature de la rayure qui attaque votre véhicule. Cet examen est effectué par les professionnels dans plusieurs buts. Il permet d’évaluer avec le moindre détail les dégâts causés par la rayure. Il aide aussi à trouver la solution la plus appropriée à la situation rencontrée. En fonction de la nature de la rayure, la carrosserie de la voiture peut être plus ou moins en danger. Les rayures sont traitées de la façon la plus satisfaisante.

Les produits de polissage

Dans les magasins, il existe plusieurs produits de polissage pour éliminer les petites rayures. Mais tous les produits ne sont pas compatibles avec votre voiture. Les professionnels font alors leur choix en se fondant sur les examens préalables effectués. Ils comptent sur la discrétion et la facilité d’utilisation pour améliorer leur intervention. Le produit choisi est alors utilisé avec une éponge pour couvrir la surface concernée.

Le choix de l’éponge

Dans le souci de vous offrir un meilleur résultat, l’éponge de traitement de la rayure n’est pas choisie au hasard. Pour éviter de griffer la voiture et d’ajouter d’autres rayures, le personnel utilise une éponge qui se distingue par sa douceur et son humidité. Quant à sa composition, l’éponge ne doit pas contenir les filaments. Il doit être fabriqué avec le coton ou les fibres.

Le renouvellement des opérations

Pour un résultat parfait, le traitement peut se faire en plusieurs séances. Le renouvellement n’est pas routinier. Pour chaque passage, un objectif est poursuivi. Si les deux premiers passages sont obligatoires, les autres interviennent lorsque le résultat précédent n’est pas rassurant. Un mauvais séchage, un dépassement du polissage et une installation insuffisante du produit sont autant d’éléments qui permettent d’effectuer un passage.

En suivant les étapes présentées, l’offre du garage se veut rationnelle. En effet, les produits sélectionnés et les procédures de traitement de la rayure permettent de réparer la carrosserie en éliminant toutes les anomalies.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *